Rechercher

Et 20 kilomètres plus loin.... Elvas !

Mis à jour : 28 janv. 2019


Pour celles et ceux qui n'ont pas tout suivi, ce n'est pas grave, je vais reprendre où j'en suis resté lors du dernier post ! 😜

Nous quittions donc Badajoz en direction de notre prochaine étape, Lisbonne, à environ 2 heures de route...


"Nous reprenons la route, franchissons la frontière Portugaise,

et...................

..................... nous arrêtons 10 kilomètres plus loin !!! 😂😂😂 Quiz du jour : 

On a oublié un enfant sur Badajoz ? NON

Une panne ?? NONNN

Quelqu'un de malade en fourgon ??? NONNNNNNN


En fait, la raison est bien plus simple !!! Juste un panneau : "Elvas próxima saída" (traduire : "Elvas prochaine sortie"). Mais KESAKO "Elvas" ? "


Alors, les curieux sont allés voir ou bien ???? 🧐

Nous avons en effet décidé de faire un crochet après seulement un petit quart d'heure de route, à peine la frontière franchie, car des panneaux aguicheurs sur Elvas nous ont fait de l'oeil.

Téléphone dégainé en l'espace d'un instant, notre recherche nous confirme que cette étape semble incontournable à "ceux qui ont le temps de prendre le temps" !


Elvas est décrite comme un joyau, un bijou Portugais classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2012, et qui n'est pas moins que la plus grande ville fortifiée d'Europe avec 4km de remparts.


La ville possède par ailleurs :

Son château, qui domine la ville,l'Aqueduc d'Amoreira, un des plus longs aqueducs d'Europe (7,99 kmde long, 30 mde haut, 843 arches), construit en grande partie au 15ème siècle et pas moins de 2 forts  : Celui de Santa Luzia (construit au 17ème) et celui de Notre-Dame de Grace (construit au 18ème)...


Cette ville Portugaise était, sous l'occupation Maures, une importante place stratégique. Au fil des siècles, elle prit de l'importance et devint une "ville forteresse", car elle était l'un des chemins les plus courts pour atteindre la capitale, Lisbonne. Ceci explique cela !


Pour l'heure, nous sommes arrivés la veille et avons dormi au pied de l'incroyable aqueduc (ce qui m'a permis de faire quelques clichés nocturnes à venir bientôt !).

Le matin s'est levé sur l'aqueduc d'Amoreira et on ne peut que rester sans voix devant ce symbole du génie civil Portugais, qui servait autrefois à acheminer l'eau sur Elvas.


Nous faisons l'école là, au pied de cette imposante structure... y'a pire non ?

Ecole finie, nous partons découvrir la ville forteresse.


Nous franchissons avec le fourgon (non sans mal car c'est étroit !) l'une des 3 portes qui permettent de rentrer dans la cité. C'est assez impressionnant de voir ces remparts qui s'étendent à perte de vue et qui la protègeaient contre les invasions. Nous nous garons car difficile de circuler ici, les rues sont très étroites et pentues et nos 6m de long et près de 3m de haut sont moins maniables que notre ancien van passe-partout. De toute façon, c'est toujours plus agréable de se promener à pied pour découvrir n'est ce pas !


Nous comprenons rapidement que, à l'instar de la veille sur Badajoz, nous serons tranquilles, seuls malgré l'attrait touristique évident de la ville.

Et bien c'est tant mieux ! La ville est à nous 😜


Nous continuons à travers les petites rues et ruelles et arrivons sur le point culminant de la ville. Les maisons sont blanches et jaunes, c'est fleurie, il y a des chats et des chiens qui se baladent et tout est très joli et calme.


Le petit château nous fait face. Nous entrons dans la cour (le château abrite un musée et un bar désormais) puis nous suivons les remparts. La vue est dégagée d'ici, il est assez facile de comprendre pourquoi cette ville est devenu un point de contrôle important de la région. Sans compter que les 2 forts (construits en étoile sur 2 collines) visibles d'ici, situés au nord et au sud forment un goulot d'étranglement assez réussi... Nous profitons par ailleurs d'une belle vue sur la ville basse et les remparts.

Nous entamons la descente, toujours à travers les ruelles et les escaliers en pierre qui sont parsemés dans la veille ville. C'est sublime ! Une excellente idée de nous être arrêtés ! Voilà le genre de moment de pure liberté que nous avons la chance de vivre 😍

Arrivés en bas, nous décidons de pousser voir l'un des forts qui ceinture la ville.


5 petites minutes de route et nous voilà en haut d'une des collines qui fait face à Elvas, au pied du fort de Graça. Il se visite mais nous décidons de faire simplement un tour sur l'extérieur pour admirer les détails architecturaux.

Et quoi de mieux qu'en prenant de la hauteur, non ? Alors, attachez vos ceintures et profitez du spectacle !

Impressionnant non ? Un véritable bijou d'architecture militaire !

La ville n'est pas mal non plus vu de là-haut 😜


Voilà, nous terminons notre balade et sommes bien contents de ne pas avoir filé directement sur Lisbonne.


Cette fois-ci, direction la capitale. Les cigognes aussi sont sur la route, c'est bon signe ! Certains poteaux électriques sont couverts de nids et d'habitants !

Nous arrivons sur "Lisboa" en fin de journée après avoir traversé le fantastique pont du 25 avril, qui ressemble au célèbre pont de San Francisco. C'est d'ailleurs une entreprise Américaine qui a participé à sa fabrication. Ce pont portait à l'époque de sa construction le nom du dictateur du pays (pont Salazar) et a pris son nom actuel après la révolution qui fit tomber la dictature.

Voilà, nous sommes sur installés su Lisbonne pour quelques jours. Vous voulez la suite ? Alors, n'oubliez de suivre le blog ! 😜

Ciao


Toutes les photos des articles sont réalisées avec le téléphone portable. Elles ne sont donc pas de grande qualité.

Les clichés réalisés avec l'appareil sont en cours de traitement et seront publiés ultérieurement dans un article spécifique !

N'hésitez pas à repasser pour les voir 😋

0 vue

contact@ojlphotographies.com       Tél : +33 (0)6 73 35 86 63

www.ojlphotographies.com

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône

© 2018 par Olivier Jarry-Lacombe©